Partie 2

L’homme en costard qui se tiens face à nous ne bouge pas d’un pouce, il nous fixe silencieusement, son arme de poing dans la mains droite.

Le SIG de Sarah se met à parler, presque doucement par rapport à il y a quelques instants.

« Prêt à faire feu ! »

L’homme en noir lève sa mains gauche, la paume face à nous.

« Avant de tirer écoutez au moins ce que j’ai à vous dire… »

« QUOI !!!

Tu rentres chez les gens, armés. Et tu demandes qu’on ne te descende pas ! »

« Écoutez ! Je suis L’Admin. Je travaille pour JRG. »

JRG, il travaille pour cette société.

« Et je suis là pour vous prévenir que si vous ne participez pas au jeu, normalement, nous serons ennemis. Je devrais vous éliminer. »

Il y a eut un blanc de quelque seconde, mais cela a suffi à tous nous calmer.

« C’est tous ce que j’avais à vous dire. Ça ne sert à rien de s’isoler, parce que tôt où tard vous aurez besoin de X-Trem Race. »

Il a à peine fini de parler qu’il a déjà fui par la fenêtre qu’il a simplement crocheter.

Le SIG Diabolo est en rogne, et il le fait savoir.

« Sarah, j’en peux plus, vas au stand de tire, j’ai vraiment besoin de vider mon chargeur. Il m’a mis en rogne ce chauve… »

Sarah ne lui à même pas laisser le temps de finir sa réplique, elle l’a éteint sans aucun scrupule.

Elle dés-enclenche la reconnaissance des empreintes digitales. Et tends l’arme, la crosse la première à Ayumi.

« Si tu veux bien t’en occuper.

J’ai cru comprendre que tu t’y connaissais bien. »

Sarah ne regarde même pas Ayumi, j’ai comme l’impression qu’elle à honte de le lui demander.

« Bien sûr. J’aurais fini demain matin. Ça te va ? »

« Ou… Oui. Tant qu’il n’est plus aussi grossier, ça m’ira. »

Après la demande de Sarah, nous avons récupéré nos affaires et sommes monté à l’étage, dans les chambres.

Ayumi et moi dormons dans des chambres mitoyennes, celle de Sarah se trouve en face de la mienne.

Le temps de ranger les quelque affaires que j’ai amenées, dans les placards, et Sarah est venu toquer à ma porte.

« Si vous voulez manger, il faudra voir dans les placards de la cuisine, moi je ne suis pas très doué en cuisine. Donc j’aurai certainement besoin d’un peu d’aide. »

« Ne t’en fait pas. J’arrive, je vais voir Ayumi et je viens t’aider. »

« Hum !! Merci. »

Je peux le dire, elle est craquante quand elle est comme ça. Je ne sais pas ce que ça peut donner sur le long terme, de rester chez elle, mais il va forcément y avoir des problèmes.


< Partie 1Partie 3 >

Publicités